Réalisation et réhabilitation d'infrastructures maritimes

Avec 90% du commerce extérieur réalisé par voie maritime, ce secteur est incontournable en Guinée. Si le port de Conakry concentre l’essentiel du transit de marchandises, des projets de ports minéraliers pourraient alléger à terme son engorgement (dont le port de Kamsar déjà en activité) et le voir se consacrer aux activités non minéralières et au transit des marchandises des pays enclavés. On y recensait en 2014 7 810 793 tonnes de marchandises pour 948 navires qui y transitent par an. Sur une décennie, si le nombre de navire est resté relativement inchangé dû à ses capacités limitées, le tonnage a été multiplié par  3.

Pour plus d'informations sur la filière, veuillez écrire à spi@apip.gov.gn