Production et transformation des produits de niche (sésame, karité, fonio, café ziama, petit piment, gingembre, poivre etc…)

La Guinée offre un potentiel pour la production d’une large gamme de produits de niche à forte valeur ajoutée tels que le karité, le café Ziama, la cannelle, le sésame, l’oseille de guinée, le petit piment, les fleurs ornementales ou à essence de parfumerie… Leur introduction à grande échelle pourrait s’avérer fort rentable.

La majeure partie du beurre de karité produit en Guinée est issue de méthodes traditionnelles. La filière karité manque d’installation industrielle  de conditionnement et de transformation.

L’existence du café terroir (café ziama : robusta avec arôme d’arabica) avec un label d’indication géographique donne une plus grande spécificité au café guinéen. Une quantité importante non chiffrée de fonio et de cola est également exportée.

Les petits piments sont une culture hautement commercialisable en Guinée eu égard aux conditions naturelles favorables à sa culture dans les quatre régions naturelles du pays. Cependant, ils n’ont jamais été produits sur une grande échelle. Les exportations sont essentiellement orientées exclusivement vers les marchés sous régionaux.  

Le fonio est largement cultivé en Guinée. En matière de transformation, on observe une transformation manuelle de la majeure partie du fonio consommé. Le décorticage mécanique quant à lui, n’est qu’en phase expérimentale.

Il est possible d’accroitre significativement la production des produits de niche en Guinée destinée essentiellement à l’exportation.