Services d'irrigation

L’aménagement des terres agricoles ainsi que les activités liées à la maîtrise de l’eau et au désenclavement des zones de production sont hors de portée des paysans de par les moyens financiers élevés qu’ils requièrent.

Bien qu’elle dispose d’un important réseau hydrographique qui compte 23 bassins fluviaux et de nombreux plans d’eau naturels et artificiels, la Guinée connait un faible taux d’exploitation de ses potentialités d’irrigation. Seulement 8% des 364 000 hectares de terres irrigables identifiées. 

L’intensification agricole se traduit pour l’essentiel par l’irrigation, l’équipement et la fertilisation.