Mines

La Guinée dispose d’un potentiel minier important considéré comme un des leviers de l’économie nationale. A ce titre, le secteur minier a été placé au cœur d’un vaste et profond processus de réforme visant à renforcer son impact sur l’économie nationale, et plus généralement sur le développement socio-économique du pays.

Secteur de croissance prioritaire au même titre que l’agriculture et l’énergie, le secteur minier guinéen repose sur une concentration de ressources minérales, reconnue comme l’une des plus importantes au monde :

  • Bauxite (+ 40 milliards de tonnes de bauxite à 40% Al2O3),
  • Minerais de fer (+20 milliards de tonnes de haute qualité),
  • Or (plusieurs milliers de tonnes),
  • Diamant (généralement de qualité joaillerie)
  • Indices importants d’uranium, de graphite, de cuivre et de pétrole.

Bauxite et Alumine

Fer

Or

Diamant

Pétrole

Les mines contribuent à hauteur de 12 à 15% du PIB de la Guinée à travers plusieurs exploitations :

  • Or : plus de 700 000 onces par an (parmi les 10 premiers producteurs du continent Africain),
  • Diamant : 700 000 carats par an en moyenne (2010-2015, production totalement artisanale).

Ainsi, la vocation minière de la Guinée est toute prescrite.

Les dotations minérales du pays ont été jusqu’à présent faiblement exploitées.

Depuis 2013, le gouvernement guinéen a mis en œuvre une nouvelle politique minière dont l’objectif vise à favoriser plus de rentabilité pour les investisseurs, élargir la base des recettes fiscales du pays et promouvoir plus de valeur ajoutée locale, à travers 5 grands axes d’orientation : (1) Intensifier la recherche géologique ; (2) Favoriser la transformation sur place ; (3) Restructurer et consolider les sociétés minières d’économie mixte en difficulté ; (4) Promouvoir les investissements privés ; (5) Poursuivre la réforme de l’environnement juridique, fiscal et institutionnel du secteur.

Les nombreux efforts consacrés au renforcement du cadre réglementaire et de gouvernance du secteur, s’inscrivent dans une stratégie visant à faire des mines la locomotive du développement socioéconomique de la Guinée. Ouvrant ainsi la voie à des opportunités d’investissements majeures dans l’exploitation minière en Guinée.

Documentation