La Banque Mondiale a publié ce mercredi 31 octobre 2018 l’édition 2019 du classement Doing Business. Ce classement évalue la qualité de l’environnement des affaires dans 190 pays. Pour cette année, la République de Guinée s’est démarquée en mettant en œuvre cinq reformes. Ces reformes concernent les domaines de création d’entreprises, l’obtention de permis de conduire, du transfert de propriété, du commerce transfrontalier et de l’exécution de contrat.

Cette année, la Guinée est classée 152e sur 190 pays en terme d’environnement des affaires soit une progression d’une place par rapport à l’année précédente. Les reformes suivantes ont été réalisées :

Création d’entreprise :
En 2019, la Guinée est classée 111e sur 190 pays sur l’indicateur création d’entreprise, soit un bond de 14 places par rapport au classement de l’année dernière. Ce résultat est obtenu grâce aux reformes réalisées au niveau du Guichet unique de l’APIP notamment :

  • L’informatisation du Guichet unique pour la création d’entreprise (synergui.apipguinee.com).
  • L’archivage électronique des documents justificatifs et émis lors de la création.
  • La réduction des procédures administratives de création d’entreprise à travers la consolidation des formulaires de création en un formulaire unique permettant lors d’une même procédure l’enregistrement au RCCM, la CNSS, l’AGUIPE et l’obtention d’un numéro d’identification fiscal à la DNI.
  • La mise en ligne d’un outil de vérification d’unicité de nom pour les entreprises en création (synergui.apip.guinee.com). Ce moteur de recherche gratuit est accessible à tous à partir du site internet de l’APIP. Il a réduit le temps de vérification de 1 jour chez le greffe à quelques minutes.

Obtention du permis de construire :
Pour cet indicateur, la Guinée a fait un bond de 25 places en 2019 a cause de la réduction des coûts et délais liés à l’obtention du permis de construire. Le pays est classé 50e sur 190 pays soit une amélioration de 25 points depuis le dernier classement Doing Business. La Guinée est mieux classée que le Mali, la Gambie et le Burkina Faso.

Transfert de Propriété :
Cette année, des réformes importantes ont été réalisées sur cet indicateur à travers la réduction du nombre de procédures, des délais et coûts liés au transfert de propriété. Ces réformes ont permis à la Guinée de se classer 138ee sur 190 pays soit un bond de 5 places depuis 2018.Le pays est mieux classé que le Mali et le Burkina Faso.

Commerce Transfrontalier :
Cette année, la Guinée occupe le 167e rang sur 190 pays sur cet indicateur. Cette performance est liée à l’assouplissement des procédures liées à l’importation et à l’exportation des marchandises et aux reformes au niveau de la douane.

Exécution des contrats :
En 2019, la Guinée est classée 118e sur 190 pays sur cet indicateur. Ce score de la Guinée est la conséquence des reformes réalisées dans le domaine de la gestion des litiges commerciaux à travers la création du tribunal de commerce.