Présentation du Plan d’accompagnement pour le Secteur privé

Suite au plan de riposte du Gouvernement pour atténuer les conséquences socio-économiques de la pandémie du COVID-19, l'Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée) en collaboration avec le Ministère de l'Economie et Finances, le Ministère du Budget, la Banque Centrale et soutenu par le PNUD Guinée présente le Plan d'accompagnement du secteur privé aux agents économiques en République de Guinée.

Une réunion en visioconférence a été organisée ce jeudi 14 mai 2020, pour présenter d'une part le plan de riposte élaboré au secteur privé et d'autres part recueillir leurs recommandations.

La réunion s’est articulée autour des points suivants :

  • La présentation des composantes du plan
  • Les mécanismes de fonctionnement des fonds d’appui et de garantie de prêt aux entreprises préconisés dans le plan
  • Le processus de mobilisation des fonds requis dans le plan
  • Les débats entre les participants

La rencontre a permis de prendre en compte les préoccupations majeures du secteur privé qui porte essentiellement sur les modalités d’accès aux crédits, les mesures fiscales, la promotion du contenu local, la nécessité de mettre en priorité comme bénéficiaires les entreprises évoluant dans l’agriculture, l’industrie, le tourisme et les services.

Les Représentants des Institutions Monétaire et Financière ont réitéré leur soutien d’accompagner le secteur privé dans cette période de crise sanitaire en accord avec la Banque Centrale pour un report des remboursements des crédits aux banques par les PME.

Compte tenu de l'urgence économique qui prévaut le pays, le Directeur Général APIP-Guinée accompagné des représentants des Ministères de l’Economie et des Finances, et du Budget ainsi que la Banque Centrale ont rassuré les participants quant à la mise en œuvre rapide du présent plan.

Au terme de la visioconférence, il a été convenu d’une prochaine réunion avec tous les acteurs pour discuter du volet fiscal du plan de riposte du Gouvernement pour atténuer les conséquences socio-économiques de la pandémie du COVID-19.