Imprimerie

Situation actuelle

Cette filière est certainement celle qui a connu la plus remarquable expansion au cours des dernières années, à la suite de la libération de l’initiative privée en Guinée. L’on a ainsi enregistré l’émergence d’une vingtaine d’imprimeries privées financées par des guinéens ou des étrangers, pour un investissement global estimé à 4millions de US$  créant près de 230 emplois permanents. Ces entreprises se répartissent en deux  catégories : celles qui disposent d’équipements relativement modernes et celles qui sont dotés au départ d’outils de production peu performant, mais qui se modernisent au fur et à mesure du développement de leur activité.

C’est à dire que d’importants besoins d’investissement existent encore dans cette filière aussi bien en termes de nécessité technologique, qu’en termes d’opportunité de marché qui tient entre autres :

·        À l’accroissement constant du taux de scolarisation ;

·        Au régime des activités socio- culturelles ;

·        À l’émergence d’un réseau de PME/PMI emballages, étiquettes, divers imprimés) ;

·        À la naissance de plusieurs organes privés ;

·        Au développement de la publicité (affiches).

Stratégie de développement

La stratégie de la filière à moyen et long termes vise à une amélioration de la compétitivité des entreprises et à une plus large diversification des produits à travers  notamment :

·        La modernisation et l’extension des unités existantes ;

·        La création d’une école professionnelle à vocation sous régionale ;

·        La création d’une industrie du papier à vocation régionale.

Opportunités d’investissements identifiés

Parmi les projets d’investissements identifiés dans cette filière, quatre sont promus par des privés guinéens :

·        Unité de recyclage du papier en carton alvéolé pour le conditionnement des œufs ;

·        Modernisation et extension de l’imprimerie ‘’SCIK’’

·        Modernisation et extension de l’imprimerie ‘’LANG’’

·        Unité de production de cahiers scolaires et d’imprimés administratifs.

Deux autres opportunités sont à promouvoir :

·        La construction d’une papeterie à vocation régionale ;

·        La construction d’une école professionnelle d’imprimerie à vocation sous régionale