Communication en matière de santé

L’un des principaux problèmes dont souffre le système sanitaire guinéen constitue le faible système d’information et de communication sanitaire. Il n’y a pas d’analyse ni d’utilisation effective de l’information sanitaire pour la prise de décision à tous les niveaux (cela s’est illustré lors de la survenue de l’épidémie de la maladie à virus Ebola en mars 2014).  la faible coordination des activités de recherche est également due à l'insuffisance de moyens de communication et de suivi même au niveau du Comité d’éthique de la recherche en santé.

Pour plus d'informations sur la filière, veuillez écrire à spi@apip.gov.gn