Décorticage industriel du riz

Le décorticage, essentiellement manuel ou effectué dans certains centres à l’aide de vieilles machines, reste un goulot d’étranglement de la filière du riz local jusqu’à la récente explosion du nombre de petites décortiqueuses privées de type Engelberg. Cette véritable « révolution des décortiqueuses » est certainement l’événement le plus marquant qu’a connu cette filière dans les années récentes.

En Guinée, le parc de décortiqueuses Engelberg a connu une forte progression et une bonne capacité de traitement, en provenance essentiellement de la Chine (70%), de l’Inde (11%) et de  l’Europe  (12%).

La modernisation du sous-secteur riz, oblige une synergie parfaite entre l’émergence d’entreprises agro-industrielles et l’intensification de la riziculture familiale considérée comme le socle du développement de la filière.