Du 10 au 12 mars 2018 s’est tenu à New Dehli en Inde le premier Sommet International de l’Alliance Solaire.

La délégation guinéenne était conduite par Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, le Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, l’Ambassadeur Climat de la Présidence, l’Agence de Promotion des Investissements Privés et l’Ambassade de Guinée en Inde.

Lancée par Paris et New Delhi en marge de la Cop21, à la fin 2015, cette initiative a donné lieu à un traité ratifié par 30 pays sur les 121 concernés.

La conférence a accueilli une vingtaine de Chefs d'Etats et plusieurs Chefs de délégations venus du monde entier. Près de la moitié d'entre eux sont issus du continent africain, de l’Asie et l’Amérique Latine. Ces pays qui représentent 73 % de la population mondiale ne comptent que 23 % de la capacité installée en production d'électricité. A noter que près de 20 à 50 % de leurs habitants n'ont pas accès à l'électricité.

Lors de ce Sommet International une centaine de projets ont été identifiés par les organisateurs dans le but d’augmenter les capacités énergétiques des pays les plus vulnérables.

Cette initiative vise à augmenter de manière significative la production d’électricité solaire dans les 121 pays à grand potentiel solaire de la zone intertropicale.

En marge du Sommet, le Directeur Général de l’Agence de Promotion des Investissements Privés, M. Gabriel Curtis, a rencontré plusieurs groupes d’investisseurs indiens tels que le World Trade Center, Ashapura et All India Association afin de discuter des investissements en Guinée et préparer une grande offensive envers les investisseurs indiens.